#2020CHRONIQUES (Chroniques de la décolonisation), c’est le titre du nouvel album de Martial Pa’nucci…

#2020CHRONIQUES (Chroniques de la décolonisation)

🚦NOUVEAUTÉ 🚦« IL N’Y A PAS DE FÊTE D’INDÉPENDANCE DANS LA DICTATURE, LA FAMINE ET LE MANQUE DE LIBERTÉ… »

Annoncé il y a quelques mois sans trop de précisions, le nouvel album du rappeur-activiste et écrivain congolais Martial Pa’nucci est tombé ce mercredi 12.08.2020 depuis la plateforme de distribution Gstore Music au Gabon sur www.gstoremusic.com . A quelques jours de la célébration des 60 ans de la pseudo indépendance de la République du Congo (pays que l’artiste considère à juste titre comme un enclos colonial) c’est à travers le clip du très sulfureux titre KONGO BOLOLO 🇨🇬 que l’artiste a annoncé la nouvelle sur son compte Instagram. Et, ce nouveau clip de MARTIAL PA’NUCCI annonçant la sortie de cet album de 15 titres est disponible ICI . Cerise sur le poisson (sourire), l’album #2020CHRONIQUES (Les Chroniques de la décolonisation) est déjà disponible en pré-commande, tu peux l’acheter avant tout le monde 😉 en contactant l’artiste ou son équipe sur son compte instagram…

En allant regarder la nouvelle vidéo sur YouTube ICI , n’oublie pas de liker, partager et surtout n’oublie pas aussi de t’abonner à ma chaîne YouTube si c’est pas déjà fait 😉 pour ne pas rater de la suite

Avec la participation des grands noms de la musique africaine (ou plutôt Kama) et du Hip Hop en particulier à l’instar de Awadi, Lord Ekomy Ndong, Joey Le Soldat, Nourat, Nanda, Rodzeng, Veeby, D-oud La Paix, etc. ; #2020CHRONIQUES (Chroniques de la décolonisation) est le 4e projet solo de Martial Pa’nucci. Cet album de 15 titres dont l’objectif premier est d’entamer la déconstruction et la décolonisation des mentalités – surtout en Afrique ou Kama – pour favoriser une prise de conscience qui serait le moteur de renouvellement et de réappropriation des imaginaires sur le continent du commencement de l’Humanité. Avec des titres comme ‘‘Kongo bololo’’ ; ‘‘Les chroniques de la FrançAfrique’’ ; ‘‘1885’’ ; ‘‘Kama Paradis’’ ; ‘‘Retourne à la source’’ ; ‘‘Interlude (Nzete ebetela kake…) ; ‘‘One People’’, etc. l’artiste crie, parle et invoque, tout en prenant le soin de cognant sur les mots, les consciences et les maux … C’est le Martial Pa’nucci qu’on attendait dans un continent rongé par la mauvaise gouvernance et dont les pseudo dirigeant.e.s ont choisi de ruiner et paupériser les populations dont les plus jeunes sont sacrifiées sur l’autel des intérêts nombrilistes et égoïstes ! Mais…

#NousSommesDeCeSiècle #PourQueLaLutteContinue #BakokoBayamba

🖤🌺✊🏿

Partager :
2020 © Martial Pa'nucci - Made by AWA in Africa