Album photo

Festival Kolgn’Gomé

Connu sous le sigle de KNG, Kolgn’Gomé est l’un des plus grands festivals Hip Hop au Burkina Faso et ambitionne déjà de passer à la phase sous-régionale Afrique de l’Ouest. La participation de Martial Pa’nucci à la dernière édition fut remarquable de par son entrée en scène avec des flambeaux et la mise en scène d’un résistant anticolonialiste que l’on traînait au sol pour l’emmener à l’exécution. En croirait en quelque sorte revoir une scène plus ou moins proche de celle précédent l’exécution de Patrice E. LUMUMBA (leader panafricain de la lutte pour la libération du Congo).

Ce fût une soirée mémorable ! La scène d’entrée qui a accroché le publie va rapidement cédé la place à un titre en phase de devenir culte : « Mort à la FrançAfrique » qui appelle à stopper l’impérialisme français en Afrique. Mais ce système colonial qui à travers sa monnaie CFA et d’autres mécanismes organise le pillage de l’Afrique. Ce soir là à Wemtenga (Ouagadougou) le public majoritairement jeune est conquis et répond présent en reprenant et les titres fusent, s’enchaînent pour finir par le message final : « les 1er leaders nous ont légué une lutte que nous avons le devoir de continuer !  » d’ou les hashtags

#NousSommesDeCeSiècle  #PourQueLaLutteContinue  #BakokoBayamba

Partager :
2020 © Martial Pa'nucci - Made by AWA in Africa